Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/clients/0399eac9333ffa314f1eb7c3fa0a1c70/web125/index.php on line 2
La championne suisse! | 125 ans de la société de gymnastique Octoduria

La Gazette, 2 novembre 2018

L’équipe gym et danse libre du FSG Martigny-Octoduria, s’est rendue à Liestal pour participer aux championnats suisses. Des gymnastes de la Suisse entière sont venues se produire en espérant atteindre la  perfection. La monitrice Annabelle Monnet précise: «Durant trois jours, les Octoduriennes ont régalé le jury et les spectateurs par de magnifiques passages, de la tenue de corps, de l’équilibre, des prouesses et énormément de détermination.»
Et les prestations de nos ambassadrices se traduisent notamment par de bons résultats: Emma Caravatti et Romane Claivaz ramènent une distinction en duo pour leurs brillantes prestations et Anna Lacorte et Jane Volluz les suivent de près avec également une belle distinction pour leur 10e rang. Mais c’est le dimanche que l’exploit de ces championnats suisses a été réalisé: «Notre gymnaste Kristina Cittolin est en effet montée sur la 1re place du podium en catégorie jeunesse élite. Oui, la championne suisse est octodurienne. Immense bravo à elle pour son travail, son assiduité et sa soif d’apprendre!» déclare émue et comblée la monitrice. Cette performance exceptionnelle méritait bien une petite interview…

Kristina, à quel âge as-tu commencé la gymnastique et la danse et pourquoi?
En fait, j’ai suivi les traces de ma maman. Elle a compris que ce sport m’intéressait et j’ai fait mes premiers pas à l’âge de 7 ans. J’ai tout de suite adoré et je m’entraîne environ six heures par semaine.

Quel est ton secret pour parvenir à faire de si belles prestations?
L’entraînement, la persévérance et aussi le plaisir.

Quel a été ton plus beau moment lors de ces championnats?
Je présentais deux exercices, un au cerceau et un sans engin. Lors de mon 1er passage au cerceau, j’ai obtenu la meilleure note de ma catégorie, je crois que ce fut ce moment le plus merveilleux pour moi. Les quatre premières gymnastes de la catégorie doivent présenter le numéro de leur choix pour les finales. C’est plus dangereux de concourir avec son engin car il y a le risque de le lâcher… mais j’aime ce défi. J’ai opté pour le cerceau, je savais que je le maîtrisais et je ne regrette absolument pas mon choix.

Depuis tes débuts, tu as choisi l’Octoduria, qu’est-ce qui te plaît dans ce club?
Principalement, ma monitrice Annabelle Monnet et aussi les filles du groupe. Avec le temps, elles sont devenues des amies et au fil de nos rencontres, nous avons de plus en plus de souvenirs qui nous lient.

Que fais-tu dans la vie à part de la gym?
Je suis en deuxième année du collège en math et je vais commencer la danse au club du MDC de Monthey en parallèle de la gym.

Quels sont tes futurs objectifs en sport?
Maintenant que j’ai fêté mes 16 ans, je vais changer de catégorie et concourir avec les actives, des gymnastes âgées de 17 à 34 ans. J’ai hâte qu’on monte un nouvel exercice et de pouvoir m’améliorer encore pour  atteindre un niveau supérieur.

MAG

Article complet